La Semaine du Jeu de Société en Ludothèques

14 octobre 2011 § 1 commentaire

Du 14 au 20 novembre 2011 se tient la Semaine du Jeu de Société en Ludothèques. Une semaine où l’Association des Ludothèques Françaises propose aux ludothèques de mettre en avant le jeu de société avec des animations spécifiques. Une semaine qui fait débat également et qui peut paraître incongrue aux yeux de certains. En effet, le Dr Mops, rédacteur du site Tric-Trac, le souligne lui-même, pourquoi célébrer sur une semaine une pratique qui par  nature correspond à l’essence même du métier de ludothécaire au quotidien ? Comme si les bibliothécaires devaient se fendre d’une semaine du livre ! Et pourtant A vous de lire est une manifestation qui existe. Comme La Semaine du Jeu de Société en Ludothèques, cette initiative souffre de la critique des plus initiés mais correspond néanmoins à un besoin de reconnaissance auprès du grand public. Car c’est bien cela que l’ALF cherche à obtenir avec des manifestations comme la Fête du Jeu ou la Semaine du Jeu de Société. Nous savons bien que nous n’avons pas à convaincre de l’intérêt de jouer les aficionados du jeu de société, et en cela tant mieux. Néanmoins, c’est un fait, il y a encore trop de monde qui n’accorde au jeu qu’une place  mineure, voire négative. Et ce n’est pas céder au populisme ambiant que de le reconnaître. Les ludothèques sont effectivement trop souvent cantonnées à l’enfance, considérant que le jeu est un loisir auquel on renonce une fois adulte. S’impliquer auprès de UNICEF France qui défend les droits de l’enfant, tout comme nous militons pour l’accès aux ludothèques aux personnes en situation de handicap, fait pourtant partie des missions auxquelles l’ALF est très attentive. Nous espérons agir sur les mentalités plutôt que de se réserver les faveurs d’un public élitiste au dépend d’un autre. Aussi, si la Semaine du Jeu de Société mise sur l’intergénérationnel, ce n’est pas pour s’enfermer dans une vision familiale du jeu mais c’est avec l’espoir que par ce biais, adolescents et adultes franchiront les portes des ludothèques et accèderont à un loisir auquel ils pensaient ne plus avoir droit.

S’il est une chose que les ludothécaires défendent, avec ferveur, c’est bien la portée culturelle du jeu et le fait de s’adresser à tous, les petits comme les grands. Effectivement les ludothèques offrent aussi bien du jeu que du jouet et, si elles souhaitent se débarrasser d’une image infantilisante, elles cherchent avant tout à s’adresser à tous les publics. Quand au lien social que le jeu peut favoriser, la formule paraît galvaudée mais néanmoins juste puisque ce  sont des lieux facilitateurs de rencontre et d’accès à la culture. Des structures qui du fait de leur connotation familiale offrent une image moins  intimidante que certaines institutions culturelles vers lesquelles certains n’osent pas aller. Des structures qui peuvent être aussi des tremplins vers les  bibliothèques, les centres culturels et les musées lorsqu’elles sensibilisent leurs adhérents aux talents des auteurs, des illustrateurs et de leurs sources d’inspiration.

Pour cette manifestation, l’ALF a obtenu le soutien du Secrétariat d’Etat à la Jeunesse et à la Vie associative, du Ministère de la Culture et de la Communication et de l’Association des Maires de France. Comme chacun sait les ludothèques ne sont pas « rentables ». Au même titre que les bibliothèques, elles sont dépendantes des fonds publics et doivent justifier, en permanence, du bien fondé de leurs actions. Voilà pourquoi la  médiatisation de leurs  actions est importante.

A l’occasion de la semaine, Lego Games et Dujardin (TF1 Games) offrent des jeux aux ludothèques qui organisent des animations. Il s’agit des jeux Héroica, la forêt hantée, le nouveau jeu de société à construire de Lego Games et de jeux Dujardin : Babar pour les plus jeunes, Farwest et Wataï ciblés juniors et adolescents. Des jeux qui ont toute leur place en ludothèques. Le fait que ces éditeurs aient les moyens de pouvoir en offrir un nombre conséquent aux ludothèques ne les dévalorisent pas. Il en est de même pour les éditeurs plus modestes que les ludothèques soutiennent. Même s’ils ne disposent
pas de moyens de diffusion indentiques. L’Association des Ludothèques Françaises n’a pas pour vocation de faire la promotion des éditeurs, notre finalité 1èreest d’œuvrer au service des ludothèques et non au service des fabricants de jeux et de jouets. Les ludothèques adhérentes au réseau ALF ne succombent pas aux sirènes du marketing en acceptant de recevoir des jeux. Pourquoi devraient-elles renoncer à ces avantages au nom d’une intégrité qui ne les concernent pas ? Nous reprocher que les petits éditeurs aient moins de visibilité que les gros est assez injuste et c’est donner bien peu de crédit au discernement des ludothécaires. Au contraire, les ludothèques sont des lieux essentiels, et presque les seuls en dehors des cafés jeux, où le public a la possibilité de découvrir des jeux  peu médiatisés mais appréciés des connaisseurs.

Sur le terrain les ludothèques accomplissent un travail formidable et pour certaines la Semaine du Jeu de Société leur  offre une opportunité pour mettre en avant leurs compétences.

L’ALF se doit de fédérer tous ces efforts et même si la Semaine du Jeu de Société n’est qu’un pâle reflet de ses actions, elle invite ses détracteurs à découvrir
son projet et ses orientations dans le n° 33 de son journal LUDO dont la diffusion est en cours.

Publicités

§ Une réponse à La Semaine du Jeu de Société en Ludothèques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement La Semaine du Jeu de Société en Ludothèques à Le Ludo Blog.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :