La partie ne compte pas

30 janvier 2013 § Poster un commentaire

Le 21 janvier 2013, le musée de Cluny à Paris accueillait Denis Podalydès, sociétaire de la Comédie-Française, qui a lu des textes sur le jeu, le hasard et la chance. Très pertinents et souvent drôles, ces écrits devraient ravir les passionnés pour qui engager une partie de jeu est une façon de jouer sa vie ! Un conseil donc, après lecture  de ces extraits, procurez-vous les ouvrages.

Des textes choisis par Isabelle Bardiès-Fronty, commissaire de l’exposition, conservateur en chef au musée de Cluny.

En lien avec l’exposition « Art du jeu, jeu dans l’art – De Babylone à l’Occident médiéval ».

Illustres ou inconnus les joueurs de l’Antiquité et du Moyen Âge ont bien souvent engagé des parties aux enjeux existentiels. Philosophes, poètes et romanciers ont cristallisé la force symbolique d’un mouvement de pion et théorisé le jeu de sorte qu’il devienne une allégorie de notre humanité.

Suétone, Vie des douze Césars, « Auguste » LXXI

Suétone (vers 69-125) a connu une fortune historique considérable dès le Moyen Âge, sa Vie des douze Césars servant par exemple de modèle à Eginhardt pour sa biographie de Charlemagne. Sans avoir le talent littéraire d’un Plutarque ou d’un Tacite, il livra une vision précieuse par le caractère savoureux des anecdotes livrées sur les empereurs, exploitant son statut puisqu’il fut l’archiviste de Trajan et le secrétaire particulier d’Hadrien.

Dans la Vie d’Auguste, il cite une lettre de l’empereur à Tibère relatant une partie de jeu de table pendant les Quinquatries (fêtes consacrées à Minerve). Il cite le jeu de dés dit « coup de Vénus » dans lequel après avoir jeté quatre dés il faut voir quatre chiffres différents apparaître.

J’ai dîné, mon cher Tibère, avec les mêmes personnes ; à ces convives se joignirent Vinicius et Silius le père. Durant le repas, nous avons joué comme des vieillards, soit hier soit aujourd’hui ; on jetait les dés et, chaque fois que l’un d’entre nous amenait le coup du chien ou  le six, il ajoutait aux enjeux un denier par dé, et celui qui faisait le coup de Vénus ramassait tout.

Calpurnius Siculus, Éloge de Pison, 162-208

Poète du Ier siècle de notre ère, originaire de Sicile, Calpurnius Siculus a composé des Bucoliques inspirées de Virgile et est peut-être l’auteur d’un Éloge de Pison que certains attribuent à Pison lui-même. Celui-ci a tenté de renverser Néron lors de ce que Suétone a baptisé la « conjuration de Pison » (65). Trahis avant que de commettre leur assassinat, les conjurés, parmi lesquels Sénèque, périrent.

La partie ici décrite constitue l’une des pages les plus vivantes de la littérature latine sur le jeu, décrivant la bataille miniature à l’œuvre sur un plateau.

Ton armée a mille tactiques de combat : une pièce, en fuyant, s’empare elle-même de son poursuivant; une autre arrive de la lointaine retraite où elle se tenait aux aguets, se jette hardiment dans la bagarre et surprend l’ennemi qui venait en faire sa pâture ; celle-là subit des retards périlleux et, avec l’air d’être bloquée, bloque elle-même deux ennemis ; telle autre vole vers de plus grands desseins : après avoir réussi à enfoncer la ligne adverse, elle attaque brusquement les colonnes, jette bas le retranchement et sème la dévastation sur les remparts fermés. Pendant ce temps, si âpres que soient les combats qui s’engagent contre des soldats coupés des leurs, avec ta phalange au complet, ou même amputée de quelques soldats, c’est toi qui remportes la victoire, et la foule des captifs tinte dans tes deux mains.

Ovide, L’Art d’aimer, livre II, 197-216

Manuel de séduction publié dans l’an un de notre ère, L’Art d’aimer est un grand texte érotique de l’Antiquité. Son auteur, Ovide, appartint au cercle de Mécène, comme Virgile, mais ne connut pas la faveur de ce dernier auprès de l’empereur Auguste. Il a même été proposé que l’exil d’Ovide sur les bords de la mer Noire a été imposé suite à la parution de cet ouvrage.

Dans le livre II, l’auteur file la métaphore ludique pour décrire la partie amoureuse.

Ta maîtresse résiste : eh bien, cède ; c’est en cédant que tu triompheras. Quel que soit le rôle qu’elle t’impose, sois prêt à le remplir. Ce qu’elle blâme, blâme-le ; loue ce qu’elle loue. Ce qu’elle dit, répète-le ; nie ce qu’elle nie. Ris, si elle rit ; pleure, si elle pleure : en un mot, compose ton visage sur le sien. Mais elle veut jouer, et déjà sa main agite les dés d’ivoire : fais exprès de manquer le coup, et passe-lui la main.

Les Mille et Une Nuits, 49e nuit

La 49e des Mille et Une Nuits raconte des parties d’échecs amoureux par cinq fois gagnées par une belle… L’extraordinaire recueil de contes est le fruit de la cristallisation en langue écrite arabe de contes originaires des mondes indiens et persans. Ainsi la poésie emprunta-telle un même chemin que le jeu des échecs.

L’échiquier mis en place, ils entamèrent la partie. Mais Sharr Kan, au lieu de surveiller sa partenaire, n’avait d’yeux que pour elle, au point qu’il en oubliait les règles du jeu, et intervertissait le fou et le cheval.

— Est-ce là ta manière de jouer ? ironisa-t-elle. Tu n’y connais vraiment rien !

— La partie ne compte pas.

Charles d’Orléans, J’ay aux échecs joué devant Amours

L’oeuvre poétique du prince Charles Ier d’Orléans (1394-1465) a été composée pour grande part lors de sa longue captivité en Angleterre. C’est dans ce contexte qu’il composa cette ballade du joueur d’échecs.

Au court jeu de tables jouer / Amour me fait moult longuement

Sébastien Brandt, La Nef des Fous, Les Joueurs (poème 77)

A l’occasion du carnaval de l’an 1494, parut à Bâle une suite de portraits de fous écrite par un Strasbourgeois. Cette Nef des fous connut un immense succès dès sa publication et les impressions s’en multiplièrent, ornées de gravures sur bois à la création desquelles Dürer a peut-être pris part. Des joueurs de trictrac constituent ainsi « le mauvais exemple des parents » du poème 49, quand celui consacré aux excès du jeu montre une table de jeu de dés pour quatre joueurs « toqués ».

Beaucoup sont si toqués / de jeu qu’ils en oublient / les autres distractions, / mais ne mesurent guère / les pertes qui suivront.

Les Quatre fils d’Aymon, ou Renaud de Montauban, ouverture

La chanson de geste Renaud de Montauban relate les aventures des quatre fils Aymon de Dordogne, parmi lesquels Renaud qui, dans le cadre d’un tournoi de jeu tournant mal, assassine un neveu de Charlemagne, Bertolai.

Cette partie d’échecs dégénérant a des conséquences décisives pour la suite du cycle faite de batailles… Le ou les auteurs de Renaud de Montauban ont ainsi posé sur l’échiquier les enjeux de leur narration.

Mais après la joie, vont venir le deuil et la colère.

Au nombre des joueurs d’échecs, Renaud et Bertolai, le neveu du roi, installés à une table de marbre gravé, ne sont pas en reste. Or voici que la partie tourne mal : Bertolai s’emporte et, perdant son sang-froid, traite Renaud de menteur et de scélérat, il le frappe au visage, faisant couler son sang. A cette vue, Renaud ne se connaît plus…

Jacques de Cessoles, Le Livre des mœurs des hommes et des devoirs des nobles, au travers du jeu d’échecs

Le Liber de moribus hominum… fut rédigé vers 1270 par Jacques de Cessoles, prêtre dominicain italien originaire d’Asti. Il consiste en une répartition de la société par catégories répondant aux figures des échecs. Quand roi et reine illustrent leurs états, le fou est incarné par l’évêque, le cavalier par l’ordre des chevaliers, la tour par les vicaires et légats du roi et les huit pions (paons) représentent des allégories de corps de métiers (laboureurs, forgerons et charpentiers, tailleurs et drapiers, marchands et changeurs, apothicaires et chirurgiens, taverniers, gardiens de cités et messagers). Jehan de Vignay, originaire de Bayeux, fut traducteur pour Philippe VI de Valois et Jeanne de Bourgogne et livra vers 1330, sous la commande du futur roi Jean II Le Bon, une traduction de l’ouvrage qui connut un immense succès aux XIVe et XVe siècles.

Ayant été prié par des frères de l’Ordre, ainsi que par divers séculiers, de transcrire l’amusant jeu des échecs, qui contient un enseignement remarquable quant à la conduite des mœurs ainsi que celle de la guerre, je réalise leur désir. Il est vrai que j’en avais prêché au préalable le contenu au peuple, et cela avait plu à moult gentilshommes.

La revue de presse # 10

28 janvier 2013 § Poster un commentaire

Ludothèque « Si j’allais jouer », Jallais (49)

La ludothèque prépare son 10e tournoi de Tac-Tik

Jallais

La ludothèque « Si Jallais jouer » organise son 10e tournoi de Tac-Tik, le samedi 2 février, de 20 h à 1 h, à la salle des fêtes. On peut y jouer à partir de 7 ans. Inscriptions par équipes de deux avant le 20 janvier aux heures d’ouverture de la ludothèque : mercredi, de 10 h 30 à 11 h 30, vendredi, de 16 h 30 à 18 h et samedi, de 10 h 30 à 11 h 30 ou par téléphone au 02 41 64 42 01. Stratégie, détente et convivialité assurées. De nombreux lots sont à gagner.

Une innovation est mise en place cette année : des soirées jeux de société le dernier vendredi de chaque mois à 20 h 30 à la ludothèque. L’organisation se fait en alternance avec le centre social de Beaupréau avec lequel la ludothèque est partenaire. Soirées ouvertes à tous à partir de 10-12 ans.

Renseignements. Tél. 02 53 69 21 58. Mail : ludotheque-sijallaisjouer@orange.fr. Site : http://sijallaisjouer.jimdo.com

Source : Ouest-France, le 12 janvier 2013

Ludothèque « La trottinette », Saint-André les-Vergers (10)

La ludothèque La Trottinette présente mercredi

bs grenier trotinette.jpg

Bar-sur-Seine – Mercredi 23 janvier, de 9 h à 12 h, la ludothèque La Trottinette sera à l’Espace services de Bar-sur-Seine. Jeux de construction, de découvertes des sens, de mémoire, d’observation, de stratégie, d’adresse, de hasard, d’extérieur mais aussi de coopération, avec sans cesse des nouveautés, sont déballés à chacune de ses visites. Des ateliers de fabrication de jeux peuvent aussi être proposés afin « de découvrir ou redécouvrir le patrimoine ludique mondial, de constituer un fonds de jeux propre à la structure ».
Tél. 06 84 14 77 51 ou 03 25 82 18 98.

Source : l’Est éclair, le 12 janvier 2013

Ludothèque « Terre de jeux », La Flèche (49)

Le Carroi veut faire évoluer la ludothèque

LaFleche

Le Carroi vient de vivre une année riche avec le 20 e anniversaire des Affranchis et l’inauguration de la Halle-au-Blé. Mais cela ne l’empêche pas de se projeter vers le futur.

Faire grandir la ludothèque

Depuis 2008, le Carroi a créé une commission en charge de plancher sur l’avenir de la ludothèque Terre de jeux. « Dans certaines villes, les ludothèques ont plus d’importance, constate Didier Martin, président du Carroi. La structure est associative depuis 20 ans, nous allons avoir une réflexion avec les services de la Ville. » Gilles Mézières consacre la moitié de son temps à gérer et à animer la ludothèque.

Le casse-tête des rythmes scolaires

Le changement dans les rythmes scolaires, qui verra travailler les écoliers le mercredi ou le samedi matin, va avoir un impact pour le Carroi. « Nous avons des activités qu’il faudra déplacer. Nous serons sans doute sollicités si la collectivité met en place des activités pour les enfants l’après-midi », indique Jean-Rémy Abélard, directeur.

La billetterie sur internet bientôt lancée ?

D’ici deux ans, le Carroi va sans doute lancer la billetterie sur son site internet pour les spectacles de la saison culturelle. À l’heure actuelle, il est possible de retenir des billets en passant par de grandes enseignes de la distribution. Mais cela est dédié avant tout aux personnes qui ne vivent pas dans le Pays fléchois. Le site internet du Carroi a reçu 14 000 visiteurs en 2012 soit 40 % de plus que l’année précédente.

Une saison culturelle satisfaisante

Des hauts et des bas, voilà ce qui caractérise la saison culturelle 2011-2012, qui restera notamment marquée par le 20 e anniversaire du festival Les Affranchis. « Nous sommes un peu déçus de voir que le jeune public ne vient pas forcément aux rendez-vous que nous proposons. » Le nombre d’abonnés est passé de 450 à 530 alors que près de 10 000 spectateurs ont assisté aux différents spectacles de la saison.

Le bal des activités

Le Carroi, c’est aussi de nombreuses activités proposées auxquelles 1 277 personnes se sont inscrites l’année dernière. Certaines sont là depuis longtemps alors que d’autres suivent des effets de mode. Pour 2013, le club d’échecs « Le fou du roi » accueillera à la Monnerie la finale du championnat de France scolaire alors que le festival Les Affranchis se déroulera les 5, 6 et 7 juillet. Enfin, le Carroi réfléchit à la mise en place de cours d’allemand, qui sont demandés.

La Halle-au-Blé plébiscitée

Avec la rénovation de la Halle-au-Blé, le Carroi dispose désormais d’un bel équipement. « Notre challenge va être de faire fonctionner ce lieu, annonce Jean-Rémy Abélard. L’exposition de Serge Crampon a déjà attiré plus de 5 000 visiteurs. » Prochaine exposition : Afrique(s) autrement, du 9 février au 24 mars.

Une convention avec les commerçants

Le Carroi a proposé aux commerçants d’installer dans leurs vitrines un espace dédié aux affiches des différents spectacles. Une cinquantaine de conventions a déjà été signée.

Le Carroi, espace Montréal, tél. 02 43 94 08 99. Ouvert le lundi, de 13 h 45 à 18 h 15 ; du mardi au vendredi, de 10 h à 12 h et de 13 h 45 à 18 h 15 ; samedi de 10 h à 12 h. http://www.lecarroi.org/

Vincent HÉRY.

Source : Ouest-France, 19 janvier 2013

Où l’on s’intéresse (enfin) au travail des illustrateurs des jeux de société…

24 janvier 2013 § 1 commentaire

jeuxthemes

Du 25 mai au 2 juin 2013, la MJC et la municipalité de Briis-sous-Forges (91) organisent la deuxième édition du festival de jeux « Jeux Thèmes ». Pendant cette semaine de festivités, diverses animations vont avoir lieu : exposition autour des jeux de constructions (visite des écoles), rencontres d’auteurs et d’illustrateurs, villages de jeux pendant tout un week-end, tournoi de jeux, spectacles, expositions …

Tous les partenaires sont les bienvenus et si le projet vous intéresse, n’hésitez pas à les contacter. Ce projet vous permettra de faire connaître vos créations. Illustrateur ou auteur de jeux, vous pouvez être présent sur place (le week-end des 1 et 2 juin en particulier) pour présenter un jeu, signer des dédicaces, expliquer des règles de jeux… Ou tout simplement jouer !

A cette occasion, la MJC organise pour la deuxième année le concours « Jeux Dessine ». Tous les jeux de société édités entre le 1er Mai 2012 et le 31 Mars 2013 peuvent concourir. Il s’agit bien là de juger la présentation graphique du jeu et non ses mécanismes. Vous pouvez présenter un ou plusieurs titres de votre catalogue. Les illustrations des jeux finalistes donneront lieu à une exposition qui circulera dans plusieurs lieux et festivals en France grâce à nos nombreux partenaires.

Vous trouverez toutes les informations sur cette semaine, le programme et le règlement du concours sur le site Internet du festival.

Le dossier d’inscription pour le concours d’illustration est aussi téléchargeable sur le site.

Coordinateur et animateur du festival  » Jeux Thèmes » : Erwann Malaboeuf

Tel: 01 64 90 39 74 – Mail: jeux.themes@briis.fr

Contack Facebook Erwann Mjc Bsf

Page info: Festival « Jeux Thèmes à Briis-sous-Forges

Simultanée contre un champion

22 janvier 2013 § Poster un commentaire

 » JOUONS !  »

en lien avec l’exposition « Art du jeu, jeu dans l’art – De Babylone à l’Occident médiéval » en collaboration avec la Fédération Française des Échecs.

samedi 26 janvier 2013 à 14h30 – durée : 2h

champion

Venir se mesurer à Laurent Fressinet, grand maître d’échecs : un défi auquel vous pouvez assister.
Seul contre quinze, le champion passe d’un échiquier à l’autre dans un ordre déterminé et les quinze joueurs avancent leur pion à tour de rôle, au moment où le maître se présente devant eux.

Pour affronter le grand maître : inscription obligatoire au Tél. + 33 (0) 1 53 73 78 37

Sans supplément au droit d’entrée du musée (8,50 € et 6,50 €) – Sans réservation préalable
Entrée dans la limite des places disponibles

Musée de Cluny 6 place Paul Painlevé, 75005 Paris

Métro Cluny-la Sorbonne, Saint-Michel, Odéon / Bus n° 21, 27, 38, 63, 85, 86, 87, RER ligne C Saint-Michel, RER ligne B Cluny-la Sorbonne www.musee-moyenage.fr   http://twitter.com/museecluny

Pour toutes questions ou commentaires, vous pouvez vous adresser à Anne-Sophie Grassin, responsable du développement des publics anne-sophie.grassin@culture.gouv.fr, + 33 (0)1 53 73 78 24

La revue de presse # 9

18 janvier 2013 § Poster un commentaire

Ludothèque municipale, Guéret (23)

Le mercredi, la ludothèque de l’espace Fayolle, c’est permis !

Christelle Chataignoux et Florence Paturaud font le métier idéal : « On connaît tous les jeux et leurs règles. Dès qu’il y en a des nouveaux, on les essaye, même les puzzles ». Animatrices à la ludothèque de Guéret, leur semaine est partagée entre les scolaires, le Relais assistantes maternelles (RAM) et l’Union départementale des associations familiales (Udaf). Les vendredis, elles se déplacent dans les quartiers ou en pédiatrie. Mais le mercredi, la ludothèque, c’est tout public. « Beaucoup de parents viennent pour faire découvrir à leur enfant, la vie de groupe, en préparation à l’école », a pu remarquer Christelle Chataignoux. Josiane et Daniel viennent avec leur petite fille depuis trois ans. « Ce matin, la petite va au jardin musical. On en profite pour l’amener jouer un peu avant. Et, nous, on se sent bien ici », expliquent-ils. Ils sont une quarantaine d’enfants, de quelques mois à 13 ans, à fréquenter la ludothèque. Certains viennent avec leurs parents ou grands-parents, d’autres, à partir de 6 ans, peuvent venir seuls (…)

Samuel Guillon

Source : La Montagne, 15 janvier 2013

Ludothèque « Jeux & Cie », Cancale (35)

Une ludothèque associative pour tous, rue du Port

 Cancale

L’association Jeux et Compagnie a ouvert une ludothèque associative il y a un peu moins de deux ans. Sa secrétaire, Gabrielle Manson, institutrice, et sa présidente Evelyne Valembois, éducatrice de jeunes enfants, sont à l’origine de la création de cette ludothèque. Evelyne Valembois est issue d’une famille de grands joueurs et les jeux de société font partie intégrante de sa profession.

Tout d’abord, elle a adhéré en famille à la plus proche ludothèque, puis est devenue bénévole à la création d’une nouvelle structure. D’où une collaboration entre les ludothèques associatives de Plouër-sur-Rance, Pleurtuit, Plancoët et Cancale, pour se prêter les jeux et en découvrir d’autres.

Ces échanges offrent la possibilité de formation en commun, comme de mettre en place un événement, dans le cadre de la fédération auprès de l’Association des ludothèques de France (ALF).

Avec près de 90 adhérents et 200 jeux, l’objectif de développer le plaisir autour d’un jeu, principalement pour les enfants accompagnés des parents ou grands-parents, est atteint. Le projet à long terme est l’élargissement aux adultes pour des soirées jeux, le vendredi soir.

L’adhésion est de 22 € par famille, enfant (s) accompagné (s) des adultes, ou de 32 € avec l’emprunt d’un jeu par quinzaine. Également, avec une participation ponctuelle de 3 € en individuel ou 7 € par famille pour une séance.

Ludothèque, 49, rue du Port au 1 er étage, accès par l’école des Terre-neuvas. Rencontres les mercredis de 16 h à 18 h, tél. 06 69 53 64 74 ou jeuxetcompagnie.cancale@laposte.net

Source : Ouest-France, 12 janvier 2013

Ludothèque de Tinqueux (51)

JEU@REI@P01@TQX@LOTO.jpg

Un loto réservé aux enfants de 5 à 15 ans accompagnés de leurs parents ou d’au moins un adulte.

La ludothèque de Tinqueux organise le samedi 26 janvier son troisième loto spécial enfants à la salle des fêtes de Tinqueux.
L’ouverture des portes est prévue à 14 heures. Ce loto est réservé aux enfants de 5 à 15 ans accompagnés d’au moins un adulte. (Seuls les enfants jouent).
Il y aura des boissons et gaufres sur place et de beaux lots à gagner dont une TV écran plat, un micro ordinateur, un appareil photo, une tablette type Epad, etc. Prix : 8 euros les 3 cartons et 4 euros le carton. Une tombola permettra de gagner un vélo, un maillot du stade Reims signé, des jeux de société.
Les membres de l’association Champ Paveau et leur présidente Marianne Pierrette préparent ce projet avec sérieux et dynamisme.
Ils ont sollicité les commerçants pour collecter des lots, élaboré les prospectus et affichettes nécessaires pour la publicité.
La présidente rappelle que la ludothèque qui est spécialisée dans les jeux de société et créations ludiques est ouverte chaque mercredi de 15 heures à 17 h 30, à la Maison des associations pour tous les Aquatintiens qui veulent venir.
C’est un lieu de détente, de découverte, de divertissement, mais aussi de rencontre, d’échange, d’animation et de convivialité pour toute la famille.

Pour tous renseignements sur l’association, contact au 06.69.04.97.91 ou par mail : e-mail contact@ludo-tinqueux.fr site : www.ludo-tinqueux.fr

Source : L’Union/L’Ardennais, 12 janvier 2013

Ludothèque « Ludotine », Blois (41)

Une fois par mois, l’ALCV déménage ses jeux dans un restaurant pour une soirée ludique et conviviale. On n’y croise pas que des enfants.

Chaque deuxième jeudi du mois, Zabou Chevalier charge sa valise de jeux de société pour un très court voyage. Le Bacchus gourmand ou le Liber.thés, qui accueillent en alternance la soirée jeux de l’Association loisirs/culture en Vienne, sont à deux pas des locaux de l’ALCV. « J’essaie d’amener des jeux où il faut être plus de deux, pour créer des liens, avec des règles simples que l’on puisse apprendre en cinq minutes », détaille la ludothéquaire. A l’intérieur de son bagage : « Un pet dans la savane », « Amnesia », « Non merci », « Objets trouvés » et son « préféré », « Avec une pointe de chantilly » dont le but est d’accumuler « un plus grand nombre de parts de gâteaux que ses adversaires ».

Enzo, sous les yeux de Zabou Chevalier et de sa maman, a beau sourire, il n'apprécie guère la défaite. - (dr)


Enzo, sous les yeux de Zabou Chevalier et de sa maman, a beau sourire, il n’apprécie guère la défaite. – (dr)

De grands enfants de 52 et 35 ans

Les joueurs arrivent au compte-gouttes. « Ça dépend des fois, on peut être quatre comme douze », prévient Zabou Chevalier. Sur une table du Bacchus gourmand, elle affronte un adversaire qui n’aime pas perdre : le fils du patron. « Je vais gagner », prédit Enzo, 5 ans, convaincu qu’avoir « déjà essayé » « Wasabi », un jeu de dés, lui procure un avantage. Mais il suffit de voir sa moue, quelques minutes plus tard, pour comprendre que ses desseins ont été contrariés.
Derrière eux se déroule une partie de dames endiablée. « Je suis un spécialiste de ce jeu », annonce Philippe, 52 ans, venu de Cellettes. « Il me passionne depuis que je suis tout petit. » Pour lui, c’est une grande première à la soirée jeux de l’ALCV. « C’est un ami qui, après avoir lu le journal, m’en a parlé. Ça permet de rencontrer des gens, d’être à plusieurs. » Et d’exhiber fièrement un jeu de dames qu’il a déniché « dans une brocante » et dont les pions sont l’œuvre de ses mains. « Mon père et mon grand-père étaient ébénistes. »
Face à lui, Karine, 35 ans, n’est pas une inconditionnelle des dames mais « une passionnée de jeux ». Elle était tombée dedans plus jeune, lorsqu’elle était étudiante à Paris. « Je jouais moins et je m’y suis remise en amenant mes petites de 3 et 6 ans à la ludothèque », raconte-t-elle. Et ce soir-là, si ses filles ne sont pas là, c’est parce que « ça fait du bien de jouer à des jeux de grands». Et de se rappeler qu’on est tous encore des enfants.

La prochaine soirée jeux de l’ALCV aura lieu le 14 février, au Liber.thés. Renseignements : 02.54.78.64.45.

Bertrand Slézak

Source : La Nouvelle République, 12 janvier 2013

Ludothèque municipale, Plérin (22)

Les Bout'Choux découvrent la ludothèque – Plérin

Les Bout’Choux découvrent la ludothèque – Plérin

Jeudi matin, les tout-petits de 0 à 3 ans étaient invités à venir découvrir les jeux de la ludothèque du Cap. Pendant ce temps, les mamans ont pu échanger autour d’un café servi par les animatrices. Ces rencontres, organisées dans le cadre de l’animation « Etre parents quelle aventure ! », sont ouvertes à tous les enfants de moins de trois ans et à leurs parents, sans aucune inscription ni adhésion, en accès libre dans le créneau horaire de 9 h 30 à 11 h 30, un ou deux jeudis par mois, aux dates suivantes : 31 janvier, 21 février, 14 et 28 mars, 18 avril, 16 et 30 mai, 13 juin, 4 juillet.

Ludothèque du Cap, 6, rue de la Croix. Tél. 02 96 79 88 08. Plus d’infos sur www.ville-plerin.fr

Source : Ouest-France, 11 janvier 2013

Florilèges de textes sur le jeu, le hasard, la chance

16 janvier 2013 § Poster un commentaire

L’HEURE POÉTIQUE

en lien avec l’exposition « Art du jeu, jeu dans l’art – De Babylone à l’Occident médiéval »

Podalydes

lundi 21 janvier 2013 à 19h

Extraits lus par Denis Podalydès, sociétaire de la Comédie-Française.
Illustres ou inconnus les joueurs de l’Antiquité et du Moyen Âge ont bien souvent engagé des parties aux enjeux existentiels. Philosophes, poètes et romanciers ont cristallisé la force symbolique d’un mouvement  de pion et théorisé le jeu de sorte qu’il devienne une allégorie de notre humanité.
Textes choisis par Isabelle Bardiès-Fronty, commissaire de l’exposition, conservateur en chef.

Tarif unique 5 €

Billets à retirer sur place une demi-heure avant la lecture. Les places réservées sont remises à la vente 10 mn avant la séance. Réservations au + 33 (0)1 53 73 78 16 (9h15 à 17h30)

Musée de Cluny 6 place Paul Painlevé, 75005 Paris. Métro Cluny-la Sorbonne, Saint-Michel, Odéon / Bus n° 21, 27, 38, 63, 85, 86, 87, RER ligne C Saint-Michel, RER ligne B Cluny-la Sorbonne

www.musee-moyenage.fr   http://twitter.com/museecluny

Pour toutes questions ou commentaires, vous pouvez vous adresser à Anne-Sophie Grassin, responsable du développement des publics : anne-sophie.grassin@culture.gouv.fr, 01 53 73 78 24

Message de la présidente, vœux pour 2013

15 janvier 2013 § Poster un commentaire

Voeux 2013

Chère adhérente, cher adhérent.

Les membres du conseil d’administration, les salariées de l’ALF et moi-même vous souhaitons une bonne année pour la réussite de vos projets personnels, familiaux et professionnels au plus près de vos aspirations

En 2012, l’Alf a confirmé son positionnement : son conseil d’administration, pour partie renouvelé, poursuit la réorganisation de l’association ; son projet « le réseau au cœur des enjeux » a été voté ; la fiche-métier de ludothécaire a été rédigée, diffusée et enregistrée au répertoire des métiers (Cf. LUDO n°34 et site) ; sa fonction de conseil et d’accompagnement pour vos manifestations-phares, notamment, reste essentielle ; le nombre des ludothèques adhérentes est stable.

En 2013, nous poursuivrons dans ce sens avec des temps forts conséquents et des valeurs à défendre. Pour l’essentiel, je citerai :

–   Le congrès de l’ALIF (association des ludothèques d’Ile de France) du 10 au 14 juin 2013 au nouveau centre national du jeu à Boulogne-Billancourt : il vous est ouvert et son programme vous sera officiellement communiqué ;

–   L’assemblée générale de l’Alf, le samedi 15 juin, dans la continuité du congrès de l’Alif pour faciliter votre participation;

–   L’université d’été délocalisée à Toulouse du 8 au 12 juillet, la Ville et la Caf ayant signé la charte nationale pour les 15 ludothèques présentes (Cf. LUDO n°34) ;

–   Le lancement du projet de portail et de base de données collaborative ;

–   La renégociation des conventions de financements avec le ministère de la jeunesse et de la vie associative ainsi qu’avec la caisse nationale des allocations familiales.

Par ailleurs, nous aurons à réfléchir sur la nature et la forme des relations qui nous réunissent pour tenir compte de nos missions, de nos projets et de nos contraintes respectives.

Les ludothèques ont un rôle essentiel dans leur environnement culturel et social. Nous avons à cœur, avec vous, d’en convaincre nos partenaires et les vôtres, d’étendre notre audience dans notre réseau : son utilité sociale est évidente mais elle doit toujours être démontrée. L’augmentation du nombre d’adhésion est une des conditions que vous pouvez nous aider à atteindre : elle donnera plus de poids à l’action des associations régionales existantes et stimulera la création ou la consolidation de plusieurs autres.

Voilà, chères et chers adhérents, mes souhaits pour les ludothèques, et pour vous dont je connais l’attachement à votre métier et à votre structure. Soyez assuré(e) de ma détermination, de celle du conseil d’administration et de l’équipe de l’Alf pour que votre rôle et celui des ludothèques reste prépondérant dans votre environnement.

Bien sincèrement et cordialement.

Josette Hospital

Présidente de l’ALF

Où suis-je ?

Vous consultez les archives de janvier, 2013 à Le Ludo Blog.