Cannes, son festival international du jeu, ses As d’or et… le prix jeu de l’année LidJA* !

18 février 2013 § Poster un commentaire

*pour Ligue intégriste des Jeux d’Ambiance.

LidJA

Parce qu’un collectif qui milite pour que d’ici 2015 chaque foyer soit pourvu d’un totem, d’un sablier et un jeu signé Fraga ou Maublanc ne peut pas être foncièrement mauvais :

Nous sommes en 2013, dans un monde post-apocalyptique (oui ! c’est comme ça qu’on appelle une fin du monde ratée) et les gens sont bien tristes. La crise les a empêché d’acheter leur deuxième voiture, leur fils n’a eu que B+ en math et jésus n’est toujours pas là. Si ça c’est pas symptomatique d’une apocalypse aussi ratée qu’une baudruche qui se dégonfle lentement au lieu d’exploser ?
Heureusement, dans cette grisaille, un petit groupe d’hommes et de femmes résiste à la morosité. Ils sont assis, en cercle et rient.. Rient-ils parce qu’ils ont réussi à réunir 9 petits cubes blancs avant la fin du neuvième tour, leur permettant de marquer 12 points tout en évitant de dépenser 6 cubes verts puisqu’ils avaient réussi grâce à leur petits cylindres bleus à obtenir une fourmi ?? NON ! Ces gens rient parce qu’ils jouent à un jeu d’ambiance, ils s’éclatent même !

C’est pourquoi, pour la deuxième année, avec le soutien de Cocktail Games, la LIDJA va élire le meilleur jeu d’ambiance de l’année.

Pour cela, 5 jeux ont été sélectionnés selon des critères d’une rigueur qui ferait fléchir les genoux de la tour Eiffel, et l’un d’eux se verra remettre le prix du JEUX DE L’ANNEE LIDJA qui nous aura le plus fait gonfler la poche à rigolade.

Sans plus tarder, nous vous communiquons les 5 finalistes :

MITO : un jeu Gigamic, où des enfants-auteurs dictent comme seule règle de tricher à volonté.
ESQUISSÉ ? : un jeu Goliath, où plus tu dessines mal, plus c’est drôle mais tu perds quand même.
PANIQUE A WALL STREET : un jeu Marabunsmodée, où l’on crie et l’on se jette de l’argent à la figure…
PIX : un jeu Gameworks, où, pour une fois, on te demande d’en faire le minimum !
ESCAPE : un jeu Queen Games…, où on essaie de s’entraider si seulement cet abruti de blond en face arrêtait de faire n’importe quoi avec ses saloperies de dés. Le tout en « musique ».

Le vainqueur se verra remettre le prix du JEU DE L’ANNEE LIDJA, le Vendredi 1er Mars (le mois des fous) après la remise du Cocktail d’Or en présence du gratin ludiquois.

Nous en profiterons pour remettre également un prix spécial, le prix du JEU DE L’ÂNERIE, au jeu le plus étonnant, au choix éditorial le plus décalé, à la mécanique la plus absurde, bref le jeu le plus con, ne mâchons pas nos mots. Et nous, la connerie quand elle le mérite, on l’élève au pinacle !

LE KOMINTERN LIDJAISTE

Tom « le Tyrantanplan » & Bony « El Lucha d’Or »

…. et derrière eux, une horde de combattants de l’apocalypse joyeuse, tout droit sortie de la bouche de l’enfer du rire !

Tagué :, ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Cannes, son festival international du jeu, ses As d’or et… le prix jeu de l’année LidJA* ! à Le Ludo Blog.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :