Les règles de jeu #1

25 juillet 2013 § Poster un commentaire

1/4

La série de billets à venir aura pour certains un arrière goût de devoirs de vacances mais pas de répit pour les braves et bonne lecture !

Pourquoi sont-elles si difficiles à comprendre ?

Par Corinne Dominguez, doctorante en psycholinguistique à l’université de Toulouse le Mirail, formatrice.

Extraits de l’intervention à l’université d’été des ludothécaires 2005.

"Les colons de Catane", auteur : Klaus Teuber, illustrateur : Tanja Donner (éditeur : Philosofia).

« Les colons de Catane », auteur : Klaus Teuber, illustrateur : Tanja Donner, 1997 (éditeur : Philosofia).

Qu’est-ce qu’une règle de jeu ?

Je travaille sur un type particulier de règles de jeux, celles qui sont inscrites sur un support papier et qui accompagnent les jeux de plateau. Ces règles doivent rassembler l’ensemble des réponses aux questions relatives à la structure dynamique du jeu :

–          de quoi ai-je besoin pour pouvoir jouer ?

–          quelles actions sont à réaliser ?

–          comment ?

–          dans quel but ?

–          quand le jeu s’arrête-t-il ?

La règle de jeu se définit alors comme un texte stipulant les conditions d’existence du jeu et ses modalités.

Qu’est-ce que comprendre une règle de jeu ?

On peut comprendre une règle de jeu sans comprendre le jeu, et l’on peut comprendre un jeu malgré sa règle… La compréhension de la règle de jeu est à dissocier de la compréhension du jeu.

Comprendre comment on joue, c’est comprendre :

–          la fonction des éléments du matériel

A l’Awalé, par exemple, les pions sont communs aux deux joueurs et ceux-ci sont respectivement représentés sur le plateau de jeu par ce qui est défini comme étant leur camp. Au Yoté, chaque joueur est symbolisé dans le jeu par un type de pions particuliers.

–          la portée des différentes actions et de certains éléments en particulier

A Puerto Rico, le choix d’un rôle peut être fait eu égard aux autres rôles à choisir et à la situation des autres joueurs.

Dans de nombreux jeux de cartes à collectionner (Magic, Harry Potter…) certaines cartes ont un effet particulier qui s’exerce soit sur l’adversaire, soit sur soi.

–          les étapes constitutives de la partie de jeu

Le tour de jeu peut être constitué d’une seule action ou de plusieurs. Dans ce dernier cas, leur ordre est codifié (Les colons de Catane).C’est aussi comprendre comment on installe le jeu, comment se répartissent les rôles et comment débute la partie.

–          les conditions de fin de jeu

Il peut y avoir plusieurs manières pour un jeu de finir, qui correspondent le plus souvent aux différentes manières de remporter la victoire (points de victoire réunis, éléments du matériel épuisés, cases du plateau occupées…). Il existe aussi des jeux qui ne finissent jamais.

La lecture de la règle de jeu n’est pas validée par la performance au jeu (être performant au jeu, c’est remporter la victoire) mais par la compétence au jeu (être compétent au jeu, c’est jouer correctement). Y a-t-il un meilleur exemple pour appuyer cette idée que celui des Echecs, la plupart des gens comprenant comment chaque pièce se déplace, alors que si peu parviennent à développer leurs mouvements dans une réelle stratégie ? Un autre bon argument de la distinction nécessaire à opérer entre « comprendre une règle de jeu » et « comprendre un jeu » est apporté par les jeux de cartes à collectionner (Magic, Legend of five rings, Vampire…). Un très bon joueur, bien placé dans les grands tournois, et qui a donc parfaitement « compris le jeu », n’en a pas nécessairement parfaitement « compris les règles ». Il ne ferait pas forcément un bon arbitre[1]. Le gagnant d’un jeu n’est pas celui qui a une compétence de lecture de la règle supérieure à celle des autres, mais celui qui a développé un chemin plus rapide vers la victoire (dont l’explication ne figure pas dans le texte). Et ce n’est pas parce qu’on a bien compris une règle de jeu qu’on va être le vainqueur du jeu.

A suivre…


[1] Cette remarque peut paraître surprenante, mais les « règles complètes » de ce type de jeu, celles qu’un arbitre doit maîtriser, sont parfois longues de plusieurs centaines de pages quand on tient compte de tous les errata et clarifications pour les cartes à problèmes. On peut (heureusement !) jouer tout à fait correctement sans en connaître toutes les subtilités.

 

Tagué :, ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Les règles de jeu #1 à Le Ludo Blog.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :